“ABEILLES CUBAINES”

BIOGRAPHIE

ALAIN BENOIT-A-LA-GUILLAUME
PHOTOGRAPHE DE NATURE ANIMALIER
Puy-de-Dôme (France)

“Mon rapport avec les abeilles… Apiculteur, cueilleur de miel, je suis leur “envoyé spécial” autour de la terre” – Alain Benoit-à-la-Guillaume

Originaire du Haut-Jura, c’est à Septmoncel, à proximité de Saint-Claude, qu’il découvre l’apiculture avec un grand ami spécialiste, alors qu’il n’est, lui, qu’adolescent. Ce dernier lui prêtera une ruche pour prendre modèle. Jeune adulte, il partira en Auvergne où il en emmènera.

Passionné par les abeilles depuis une quarantaine d’années et apiculteur professionnel depuis 1985, il quitte l’hexagone pour Cuba. Son but : rencontrer les méliponiculteurs.

Les vies secrètes de Melipona beecheii

Les abeilles mélipones sont les abeilles originelles de l’Amérique Centrale. Elles étaient les uniques productrices de miel des peuples Guanahatabey, Ciboney et Taino. Vers 1774, les conquistadors envahissent l’île et exterminent les habitants. Ce sont eux qui vont introduire Apis magnifica, nous explique Alain Benoit-à-la-Guillaume. Aujourd’hui, les abeilles européennes sont toujours présentes, mais Melipona beecheii vit encore à l’état sauvage.

Depuis quelques années, naturalistes, chercheurs et meliponiculteurs essayent de la préserver. Ils dispensent des cours dans les lycées ou à l’université agraire de la Havane. Au fil de ses différents voyages, il a rencontré certains de ces méliponiculteurs qui lui ont grand ouvert leurs portes et leurs coeurs.

La vie de Melipona beecheii, les vertus thérapeutiques de son miel sont spécifiques et sa pollinisation plus adaptée à la flore tropicale. Alain Benoit-à-la-Guillaume a eu la chance de pouvoir l’observer dans son habitat.

Alain Benoit-à-la-Guillaume est le créateur de la cité de l’abeille, ferme apicole de la montagne auvergnate. Il parvient à saisir, enfumoir d’une main et appareil photo de l’autre, les instants d’intimité de ses abeilles qu’il nomme Apis magnifica.

Ses expositions photographiques démontrent la relation fragile des abeilles avec l’agriculture, ou relatent la vie d’une petite ville cubaine. Avec “un baiser pour les abeilles de la terre”, il fait suite à ses différentes rencontres avec les méliponiculteurs cubains.

EXPOSITION

“ABEILLES CUBAINES”

copyright – Alain Benoit à la Guillaume – photographe de nature animalier – images non libres de droit en appartenance au Fina

PRESENTATION : Alain Benoit-à-la-Guillaume nous présente ses abeilles, celles qui l’ont choisi comme “envoyé spécial autour de la terre” pour déambuler à leur place, parcourir ce monde “à la seule condition de leur rapporter des images” !

Alain Benoit-à-la-Guillaume intervient également dans une conférence : “Abeilles européennes”

FINALITE : “Celui qui est leur apiculteur, leur ambassadeur, le berger des abeilles, ne fait que s’adapter à leur vie d’insecte insoumis”

FINA  Dominique Gauthier – 6×7 Laurent Mérat

site web : http://www.lacitedelabeille.fr/

Edition 2019 - Alain Benoit-A-La-Guillaume
Alain Benoit-à-la-Guillaume – crédit photo :https://www.lamontagne.fr/