Edition 2023 – Invité d’honneur – Frédéric Larrey

Frédéric Larrey

Frédéric Larrey est photographe animalier. Cogérant de la société naturaliste Découverte du Vivant, il publie ses œuvres aux éditions Regard du Vivant, qu’il a fondées en 2001 avec Thomas Roger. Son aventure avec la Panthère des neiges commence en 2015, lorsque Argelès Photo Nature lui confie la réalisation d’une exposition illustrant la faune tibétaine. Quatre années et huit missions de terrain plus tard, le projet a pris une dimension internationale dont il n’aurait osé rêver.

C’est une rencontre imprévisible avec un berger tibétain engagé dans la conservation de la nature qui l’a conduit au plus près des panthères. Il a pu photographier un grand nombre d’individus et illustrer une large palette de comportements du félin en milieu sauvage. Ses images offrent une vision entièrement inédite de la panthère des neiges au cœur de son milieu naturel et apportent une véritable connaissance de cette espèce mythique.

Frédéric Larrey a reçu le prix Eric Hosking du BBC Wildlife Photographer of The Year en 2003. Il a signé plusieurs autres ouvrages et expositions naturalistes, dont Aigle de Bonelli en 2007, Madagascar en 2010, Pelagos en 2013 et Littoral en 2015. Ses images sont publiées dans les magazines Terre Sauvage, Ça m’intéresse, National Geographic, Réponses photo… Il écrit et réalise aujourd’hui des documentaires sur la Panthère des neiges, et collabore notamment avec les chaînes Arte, France 5, Nat Geo Wild, Smithsonian Channel, RTBF, Doclights et CCTV. Frédéric est ambassadeur Leica France.

Ses expériences naturalistes de terrain, qu’il pratique depuis l’âge de dix ans, puis ses études de biologie à la faculté des sciences de Montpellier forgent son esprit scientifique. Il trouve une puissante inspiration dans ses rencontres avec le botaniste Francis Hallé et auprès de Gilles Bœuf, vice-président du Muséum national d’histoire naturelle de Paris. De nombreux naturalistes français et photographes qu’il a rencontrés ont achevé de l’aider à forger son regard curieux et novateur sur le vivant.

Son œuvre ouvre des voies sur des chemins jusqu’à présent non tracés.

Frédéric Larrey

L’exposition photographique

En harmonie avec la panthère des neiges

« Depuis l’enfance, j’attends de croiser le regard de la Panthère des neiges. Dans les escarpements rocheux du Tibet entourés de champs de neige, des ocelles sur l’une des plus denses fourrures du monde animal touchent le ciel. Le funambule aux larges pattes se dissimule derrière l’une des mille crêtes parmi d’innombrables massifs. Sera-t-elle une ombre dans la nuit, une silhouette à l’aube ? »

Huit expéditions au Tibet, d’un mois chacune, sur trois ans. Frédéric Larrey est le premier à avoir approché la panthère des neiges d’aussi près – 12 mètres ! –, durant de longues heures et des jours entiers. Depuis le massif le mieux préservé du plateau tibétain – entre 4 500 et 5 000 mètres d’altitude –, lieu unique au monde jusqu’ici fermé où il a réussi à se faire accepter, il rapporte l’observation de trente panthères avec leurs petits, toutes identifiées. Un vrai travail d’éthologie, novateur. S’y ajoute la rencontre inattendue avec le Léopard de Chine du Nord. Dans sa vie quotidienne avec les familles de bergers, Frédéric relate leur tolérance inouïe envers les grands prédateurs, et leur vie en harmonie avec la nature.

Photographies : Copyright Frédéric Larrey

Les films

« Le royaume glacé de la panthère des neiges »

50 minutes
Coproduction internationale Regard du Vivant, Zed productions, Nat Geo Wild, The Smithsonian Channel, France 5, Doclights, CCTV, RTBF
Un film de Frédéric Larrey
Printemps 2020

Au début du printemps, dans les hautes vallées d’Asie Centrale, l’écho répète des feulements perçants, rauques et très puissants. Pour de nombreux mammifères c’est un signal d’alarme : les panthères des neiges sont en rut, les femelles appellent les mâles, ils vont arriver affamés, nerveux et combatifs. Pour une mère accompagnée de ses petits et dont l’éducation est loin d’être achevée, c’est une période délicate qui démarre. D’abord parce qu’elle va devoir chasser sans relâche pour nourrir sa portée. Mais aussi parce qu’il faudra les protéger des mâles cherchant à s’accoupler, et capables de tuer toute descendance qui n’est pas la leur. Si ses petits survivent à la sortie de l’hiver, ils pourront à leur tour régner en maître dans ce royaume glacé.

Aux confins de la Chine et du Tibet, ce film raconte la vie aventureuse d’une panthère et de ses deux jeunes de moins d’un an dans une vallée d’une beauté saisissante et peuplée d’une incroyable diversité. Découverte en 2016 par deux frères photographes, cette vallée perdue abrite une incroyable densité de panthères des neiges dans un territoire réduit, permettant la production d’un film exceptionnel sur ce félin si rarement filmé.

Sélections et prix :

Big Cat Award – Wildlife Conservation Film festival of New York
Online Award – Gran Paradiso Film Festival 2021
Best Feature Film Award – Wolves Independent International Film Festival 2021
Prix du comportement animalier Festival Nature Namur 2021
Tulum We Best Feature film collection 2022
Sélection Officielle – Festival Natourale 2020
Sélection Officielle – Festival International du Film Ornithologique de Ménigoute 2021
Sélection Officielle – Wildlife Film Festival Rotterdam
Sélection Officielle – Torelló Mountain Film Festival
Sélection Officielle – Portland EcoFilm Festival
Sélection Officielle – Mountainfilm Graz 2021
Sélection Officielle  – Ireland Wildlife film festival 2021
Sélection Officielle – International Nature Film Festival Gödöllö

« Sur les traces de la panthère des neiges »

52 minutes
Coproduction Regard du Vivant, Zed productions, Arte et Ushuaïa TV
Un film de Stéphane Jacques, d’après l’histoire de Frédéric et Olivier Larrey
Octobre 2019

Dans une vallée secrète, sur les hauts plateaux tibétains vit un animal mythique, rare, fascinant : la panthère des neiges. Deux frères photographe-naturalistes partent sur ses traces…

Altitude, froid mordant, relief escarpé : les conditions extrêmes n’entament pas leur détermination à observer et photographier ce félin particulièrement craintif.

Dans ce territoire sauvage où quelques bergers vivent en osmose avec la nature, les deux frères nous embarquent pour une aventure unique, une véritable traque photographique exaltante sur le « toit du monde ».

Sélections :

Festival international du film de montagne d’Autrans 2019
Festival International du Film Ornithologique Ménigoute 2019 : Mention Aventure vécue
Festival International Nature Namur 2019
Festival de Montier-en-Der

Retour haut de page