« L’Odyssée, voyage au coeur des fleurs »

BIOGRAPHIE

GILLES DUPERRON

“Défier les lois de la photographie qu’on apprend dans les manuels est pour moi une
recherche de chaque instant.”
Gilles Duperron

Plus jeune, Gilles Duperron courait la France pour photographier les orages, ce qui prenait beaucoup de son temps et surtout beaucoup d’énergie ; chose qui, aujourd’hui, lui parait plus difficile du fait de sa vie professionnelle et familiale, même si de temps à autre, il continue à les traquer. Cependant ce plaisir ressenti à chaque impact, face aux éléments, il l’a également trouvé en photographiant la nature.

Puis la macrophotographie s’est présentée à lui assez naturellement puisque un objectif macro est déjà financièrement plus abordable qu’une longue focale et qu’il n’avait pas à parcourir la moitié de la France pour trouver des sujets : le jardin de sa belle-mère en était le parfait exemple.
Au tout début de sa pratique macrophotographique, il veillait à ce que l’insecte ou le papillon soit bien exposé : il faisait de la photographie naturaliste.

C’est alors qu’il a fréquenté des salons de photographies de nature durant lesquels il a rencontré plusieurs photographes dont le rendu final de leurs images l’ont interpellé. Il s’est donc mis à sortir des standards de prise de vue, rajoutant ainsi quelques difficultés : défier les lois de la photographie qu’on apprend dans les manuels est pour lui une recherche de chaque instant. Il travaille beaucoup en contre-jour, à la limite de la saturation ou de la surexposition. Mais sans artifice logiciel : ses images se font en grande partie à la prise de vue, lightroom ne lui servant qu’à ajuster luminosité, contraste et deux trois autres curseurs. “Si je passe plus de cinq minutes en post traitement c’est que j’ai loupé ma photo”.

Il aime particulièrement travailler en grande ouverture ; il trouve que cela donne à la photo une profondeur et un univers plus onirique. Dans ses clichés il recherche surtout une atmosphère, un environnement, afin de présenter le sujet dans un milieu qui ne correspond pas à ce que nous pourrions attendre.
Et actuellement c’est ce couple contre-jour /grande ouverture qui lui apporte entière satisfaction et lui permet d’explorer, de créer et de présenter des univers doux avec des premiers et derniers plans noyés dans le flou.

EXPOSITION

« L’Odyssée, voyage au coeur des fleurs »

Les aventures ne commencent pas forcément au-delà des frontières ; encore moins au-delà de notre atmosphère. Chaque jour des millions d’êtres accomplissent des voyages, mettant leur vie en danger à chaque instant dans un seul but : survivre.
Les frontières qu’ils côtoient ne sont pas physiques ou tracés sur une carte, elles sont juste un peu plus loin que ce qu’ils connaissent. Mais pour pouvoir vivre encore aujourd’hui, ils les dépassent, inlassablement, toujours plus loin,…et peut être encore vivre demain.
Un pas de plus sans penser à demain, un pas de plus et juste penser à après. Il faut chercher de quoi se nourrir, de quoi nourrir sa famille, sa communauté… Avancer encore et toujours afin de se donner toutes les chances. Avancer encore au détriment du confort de la veille.
Ces êtres, animés par la survie, parcourent des distances chaque jour qu’on ne pourrait imaginer. Ils voyagent dans des lieux dignes des plus grands confins de galaxies, croisant des paysages qui ne sont pas s’en rappeler nébuleuses, aurores boréales,… lieux auxquels ils ne prêtent aucune attention, attachant toute leur énergie à demain.
Le danger et la mort les suivent à la trace, sans cesse. Ils font partie de leur quotidien. Ils ont appris à vivre avec, du coup à aiguiser encore plus leur instinct. Mais parfois cela ne suffit pas, et en un instant, demain n’existe plus.
Alors apprécions chacun de nos pas. Et apprécions chacun des leurs : L’Odyssée de la fourmi, cherchant inlassablement sa survie au travers de sa persévérance et de ses explorations.
Au milieu de nos jardins, sous nos yeux,…AU COEUR DES FLEURS.

copyright Gilles Duperron

Site : http://gillesduperron.free.fr/
Facebook : https://www.facebook.com/Gilles-Duperron-Photographies-10150149866920145/

Gilles Duperron