(Photographies : Claude Le Pennec – Dominique Gauthier)

Valérie Guichenal

Trésorière du FINA

 

Membre administrateur, native de Saint-Claude, Valérie Guichenal est la Trésorière du FINA.

Dernière recrue féminine de l’équipe administrative, âgée de 50 ans Valérie Guichenal réunit toutes les compétences pour assurer une telle responsabilité au sein du FINA. Elle partage une amitié et des activités de longue date avec Dominique Gauthier et se connaissent parfaitement. Cette dernière la sollicite avec conviction mais prudence, sachant que Valérie n’est pas personne à s’engager sans réflexion dans un tel poste, lui présente le projet et les membres de l’Association qui parviendront à la convaincre.

Valérie Guichenal est actuellement attachée à la DRH de la Ville de Saint-Claude, après de longues années au Service des Finances, déléguée à la gestion des recettes, des subventions communales et des assurances, son expérience passée ne fait nul doute quant à la fonction qu’elle peut exercer au sein de l’équipe. Dans l’expectative mais convaincue de l’ampleur de l’évènement, Valérie Guichenal accepte de rejoindre le groupe et relever le défi.

Fascinée par l’Image elle aussi, Valérie pratique la photographie amateur personnelle depuis longtemps, même si d’un style différent de l’âme du FINA dit-elle. “Son amitié avec Dominique et la confiance réciproque qu’elles partagent sont de bonnes raisons pour s’associer au projet afin de vivre cette belle et grande aventure” dit-elle et les démarches nécessaires, en qualité de Trésorière du FINA, sont très vite officialisées.

Si professionnellement Valérie est bien placée pour connaître et comprendre les travers de la vie sociale, les rênes de la vie associative sont une première pour elle. Plus réservée, observatrice et réfléchie qu’enthousiaste, elle sait apporter à sa vie ou son entourage la touche d’humour qui séduit et, au delà de sa réserve, lui permet d’assurer dans les domaines qui lui sont prioritaires.

Prudente elle ne se lance jamais à la légère mais cette aventure là était bel et bien le rendez-vous qu’elle ne voulait pas manquer !

DG