(Photographie : Clovis duraffourg)

Le FINA du Haut-Jura vous souhaite la BIENVENUE

Attaché à la Haute Chaîne des Monts Jura au coeur du Parc Naturel Régional, le FINA vous souhaite la bienvenue dans le Haut-Jura !

Balcon des Alpes, soudé à la Franche-Comté dans ses valeurs profondes avec une histoire mouvementée riche de traditions et de légendes, d’apogée et de déclin, de rebondissements et d’innovations, le Haut-Jura s’ouvre à vous. Une ambiance feutrée sous les brumes, des combes balayées par les vents, une montagne rude aux mentalités solides, une terre à part vous accueille, celle du FINA.

Ici, les grands espaces inspirent et se respirent au décours du temps.

Un climat semi-continental indomptable, une montagne sans défi où la nature se vit en abondance en laissant son empreinte aux conflits des saisons. Des chaleurs estivales écrasantes au souffle glacial de la bise en hiver, cette nature au panorama remarquable vous attend, inspirée par la main même de l’écrivain : “le Haut-Jura, un symbole, une sculpture à jamais gravée dans le roc”. Un environnement privilégié dont la biodiversité des milieux et la rareté des espèces font toute la richesse, faune et flore, un territoire d’exception où les talents évoluent avec leur temps et en font, aujourd’hui, le “berceau” du FINA.

Protégé par la main du naturaliste et l’oeil discret du photographe, le FINA du Haut-Jura se veut une ouverture sur le monde, un regard plus haut, un regard plus loin. Si vous ne le connaissiez pas encore, en voici la présentation ou de façon plus développée : le FESTIVAL INTER’NATURE se présente à vous.

Présentation du FINA Haut-Jura

La première volonté des organisateurs : faire vivre un territoire et promouvoir une nature de caractère, aux milieux diversifiés et fragiles exposés aux aléas météorologiques et parfois humains. Mais encore faire vivre une terre d’ailleurs, en livrer ses secrets, son abondance, sa survie ou son mystère comme celui du “grand bleu”.

L’ensemble de cette manifestation s’appuie sur une ossature scientifique diversifiée (spécialistes, naturalistes, botanistes) et pédagogique. Au programme, un ensemble de conférences en lien avec les établissements scolaires invités à participer (concours, ateliers découvertes, animations). C’est aussi un partenariat avec les acteurs culturels locaux : le Musée de l’Abbaye, la Médiathèque, La Fraternelle, l’Office du Tourisme, la Maison des Associations…

La dimension pédagogique devrait s’incarner dans la sensibilisation du public quant à la défense de l’environnement. En stimulant le regard sur nos espèces rares voire en danger, la particularité de nos milieux naturels, notre patrimoine géologique, une pédagogie utile non seulement pour notre région mais au delà de nos frontières, aiguiser notre curiosité et l’envie de nous impliquer ici comme sur d’autres territoires.

La mise à disposition des divers établissements appropriés permettra l’organisation du Festival (Médiathèque, salles de cinéma, salles d’expositions).

Le Festival Inter’Nature se veut rassembleur de tous les partenaires du territoire : Municipalité, Communauté de Communes, UCI, Parc Naturel Régional, Office du Tourisme, Maison des Associations, Artisans, avec le soutien privilégié de partenaires associatifs comme le Lions Club…

Dominique Gauthier – Laurent Mérat

 

Les commentaires sont clos.